Décision n° 1-C-2001 du 15 janvier 2001 affaire n° 1-C-2001

DÉCISION N° 1/C/2001 DU 15 JANVIER 2001

(N° D’ORDRE : 78 – AFFAIRE N° 1/C/2001)

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL,

Statuant en matière constitutionnelle ;

Vu la Constitution, notamment en ses articles 2 et 46 ;

Vu le Code électoral ;

Vu le décret n° 2000-950 du 10 novembre 2000 organisant un référendum, ensemble les arrêtés pris pour son application, notamment l’arrêté n° 010588 du 27 novembre 2000 fixant les conditions du déroulement du scrutin et des opérations de vote pour le référendum du 7 janvier 2001 ;

Vu les procès-verbaux, feuilles de dépouillement et autres documents transmis par les bureaux de vote ;

Vu les résultats consignés dans le procès-verbal établi par la Commission nationale de Recensement des Votes ;

Le rapporteur ayant été entendu en son rapport ;

Après en avoir délibéré conformément à la loi :

1. Considérant qu’aucun recours n’a été enregistré dans le délai de l’article 29 de la Constitution ;

2. Considérant que, compte tenu des rectifications et annulations opérées, les résultats définitifs du scrutin doivent être arrêtés conformément au tableau annexé à la présente décision de proclamation,

PROCLAME :

Article premier.- Le référendum du 7 janvier 2001 sur le projet de Constitution soumis au Peuple sénégalais a donné les résultats suivants :

Électeurs inscrits :        2 563 422

Votants :                           1 685 162

Nuls :                                       26 622

Suffrages exprimés :    1 658 540

OUI :                                    1 559 432

NON :                                        99 108

 Article 2.- La présente décision sera publiée au Journal officiel de la République du Sénégal.

Délibéré par le Conseil constitutionnel dans sa séance du 15 janvier 2001, où siégeaient Messieurs Youssoupha NDIAYE, Président, Abdoul Aziz BÂ,  Amadou SO,  Mamadou LÔ et Abdoulaye Lath DIOUF ;

Avec l’assistance de Maître Ndèye Maguette MBENGUE, Greffier en chef.